# Accueil

# Actualités

# Flash infos mensuel

# Contact

 

# Actes Artistiques Collectifs

# Commissions permanentes

Études et colloques

# Mille et un lieux du conte

# Dossiers thématiques

 

L'activité de la commission Mémoire au fil des mois ...

Avril 2018

Le 10 avril 2018, nous étions 8 à nous réunir à Paris, pour la commission Mémoire, avec la présence de 4 sudistes malgré les grèves. Nous étions content.e.s de travailler en présence parce que « les interviews c’est super, les mails c’est galère ! ». Au-delà des petits désagréments de nos communications modernes, notre fonctionnement collégial se fluidifie de plus en plus.

Nous avons pu faire le point sur l’avancée de notre projet. Déjà dix entretiens réalisés depuis septembre 2017 et encore quatre à réaliser d’ici l’AG de septembre 2018. Nous avons notamment réalisé l’interview de Bruno De la salle, une pierre importante dans la construction de la mémoire de cette période. Nous avons également plongé dans l’époque du Renouveau du conte sur le territoire breton, grâce à 4 interviews réalisées en une semaine. Entendre les témoignages de plusieurs personnes d’un même territoire nous donne particulièrement accès aux enjeux et réalités de cette époque qui a donné naissance au métier de conteur.se tel qu’on le connaît aujourd’hui. Et l’équipe parisienne a réalisé 5 nouvelles interviews, dont le parcours singulier d’Alain Gaussel. Peu à peu, le paysage de cette période se construit, comme une mosaïque, enrichie des couleurs de chaque témoignage.

Février 2018

La commission travaille activement : fourmille, contacte, révise, réfléchit, organise, se déplace. Depuis septembre 2017, les entretiens vidéos continuent dans la moitié Nord de la France. A partir d'avril, le matériel ira dans le sud pour continuer les interviews. Nous en serons bientôt à 30 entretiens réalisés auprès de conteur.se.s ayant participé au Renouveau du conte en France. L'automne a été bien occupé par une décision importante à prendre collectivement. En effet, en août 2017, la commission Mémoire avait déposé une demande de subvention auprès de FEST, pour la réalisation d'une vidéo destinée à partager nos travaux à l'international. FEST nous a accordé cette subvention. Les nombreux questionnements et débats (en terme de délai, somme de travail, non promotion) menés au sein de la com Mémoire et avec le collège, en échanges internet et en réunions, ont abouti à un ajournement de ce projet. Cette prise de décision est le fruit d'un long cheminement collectif dont nous tirons de nombreux enseignements et des pistes de réflexion pour mieux faire ensemble. Enfin, une pensée pour Samuel qui nous accompagne toujours dans la mise en oeuvre final e des vidéos. Sa présence et ses compétences nous sont précieuses.

Ooctobre 2017

Lors de la réunion de la commission qui s’est tenue dans le Limousin, la veille de l’AG, nous avons décidé de fonctionner de façon plus collégiale dans le partage des tâches inhérentes à cette commission. Plusieurs pôles ont été identifiés : gestion de la circulation du matériel et des plannings d’interview, rédaction des textes (flash info, bilan d’activités, ordres du jour), réflexions et création des pages du site, comptabilité, archivage, veille sur le droit à l’image, organisation des lieux de réunion, relationnel avec Samuel et le collège. Nous nous sommes répartis ces diverses tâches. Un collectif de coordination a été constitué avec les pilotes de chacun de ces pôles. Sur 2017-2018, nous prévoyons de réaliser les interviews de conteurs et conteuses de Bretagne, d'Aquitaine, du Centre, d'Ile de France, de Paca, de Midi-Pyrénées et d'Auvergne. De beaux partages en perspective.

La nouvelle grille d’entretien, réajustée cette année, permet de mieux répondre à notre objectif de recueillir la mémoire concernant la période du renouveau du conte. Cela demande aux conteurs interviewés une plongée plus précise dans leurs souvenirs. Les témoignages offrent une trace précieuse pour notre profession.

Cette année encore la commission Mémoire rassemble une vingtaine de personnes et fait preuve d’une belle dynamique. Nous nous perfectionnons petit à petit dans les outils techniques, au fil des erreurs et expériences qui nous enseignent. Pour joindre la commission Mémoire, par mail c'est ici

Février 2017 :

« Deux nouveaux entretiens ont été réalisés depuis décembre, ce qui porte à 10 les réalisations de la Commission Mémoires à ce jour. Les montages sont en cours pour 8 d’entre elles, deux sont effectués totalement.

5 entretiens sont prévus d’ici la prochaine Assemblée générale de l’Apac en septembre, ce qui portera nos réalisations à 15 entretiens, comme annoncé à cette AG.

Le 13 février dernier, nous avons commencé à travailler à 5 sur le futur site de la Commission Mémoire : 2 étaient en direct sur Skype et 3 réunis à Paris chez Catherine Zarcate. Personne parmi ces cinq n’est qualifié en la matière. Nous avançons en apprenant sur le tas, avec l’aide bienveillante de Gille Crépin et œuvrons dans un « Bac à Sable Wordpress, non référencé ».

La suite prévue ou prévisible

Entre septembre et fin décembre 2017, on prévoit que s’ajouteront 2 ou 3 entretiens. Des contacts sont pris à Paris, dans le Sud et le Centre.

Au fur et à mesure des entretiens, beaucoup d’autres noms s’ajoutent et la liste des conteurs à interroger s’allonge. On pense en avoir pour deux années supplémentaires à terminer tous ces entretiens.

Pendant ce temps, Samuel Lebrun, notre monteur bénévole, prépare les vidéos qui seront mises en ligne sur le site que nous fabriquons, dès que possible.

Pour l’instant seules les personnes qui ont fait l’entretien, Catherine qui sauvegarde, et Samuel ont des copies des vidéos.

La prochaine réunion de la sous-commission « site » sera le 28 avril. Nous espérons pouvoir mettre en ligne, assez rapidement après, toutes les vidéos effectuées et montées et transmettre le lien à tous les membres de la commission mémoires ainsi qu’aux personnes concernées.

Dès que tous les membres auront un accès facile à toutes les vidéos, nous commencerons le travail de réécoute pour collecter et répertorier tous les noms, évènements et lieux cités par chaque conteur interrogé.

Ce travail analytique servira de base à l’étape suivante de mise en contexte, illustration et mise en lien de ces vidéos. On pense partir des sujets dont parlent les conteurs et créer des liens hypertextes vers des sites pertinents pour certains évènements-clé.

Pour l’instant nous n’avons pu réécouter et lister que deux vidéos tant les conditions techniques sont prégnantes.

Une transmission qui se fait

Par ailleurs de nombreux conteurs qui assument les entretiens ont témoigné à quel point cela est fort, heureux, joyeux, émouvant et riche, tant pour eux qui reçoivent cette parole, que pour les conteurs interrogés qui ont l’occasion de transmettre. C’est tellement important qu’on espère que certains écriront sur ce sujet.

Cette relation directe, forte et vivante entre les générations de conteurs est le sens caché de toute cette belle aventure. »

Connaitre l'historique et les objectifs de la commission Mémoires

Retour à la page commissions permanentes